Comment réaménager son loft avec goût

Les lofts sont des espaces qui permettent de réaliser une infinité d’aménagements. Mais cet avantage peut aussi représenter un défi en termes de décoration. Par conséquent, avant de songer à son aménagement, il est utile de concevoir un plan parfaitement clair et précis permettant de disposer cet espace convenablement. Voici quelques idées à prendre en compte pour pouvoir réaménager votre loft selon vos préférences.

Toujours miser sur un espace ouvert, avec un minimum de séparation

Dans un loft, il faut garder à l’esprit que ce sont les meubles qui remplissent les fonctions de séparation. En même temps, ils servent également à distribuer et à orienter les espaces entre eux. Cela permet d’obtenir des espaces plus aérés et polyvalents. Toutefois, pour réduire l’installation de cloisons au minimum, il faut se référer à notre style et rythme de vie quotidienne. Cela comprend bien sûr nos habitudes personnelles. La considération de ces points permet entre autres de bien gérer l’intimité et la confidentialité nécessaire dans le loft. En effet, on n’est probablement pas le seul à l’occuper. Il faut également tenir compte des besoins des autres convives. En général, les espaces communs dans un loft peuvent être le hall, la terrasse, le salon, et la salle à manger. Ce dernier qui vient souvent avec la cuisine. Par conséquent, les espaces tels que les chambres et les salles de bains sont les plus concernés par l’installation de cloisons séparatrices. Et pour ne pas gâcher le style industriel que le loft devrait avoir, ajouter de petites touches industrielles sur les murs de cloison peut être utile. Par exemple en accrochant un petit papillon en fil de fer, un tableau design.

Configurer et unifier les espaces pouvant être compatibles

Toujours dans cette gestion de l’espace, dans un loft, il est aussi commun d’unifier les espaces compatibles. Pour donner une idée claire, on peut prendre comme exemple le cas de la cuisine et de la salle à manger. Ces 2 espaces sont parfaitement compatibles, car ils fonctionnent ensemble. Mais avec cette configuration, on peut aussi ajouter le salon. Cela permet d’étendre les fonctions de ces espaces, tout en optimisant leur côté pratique et le confort. Attention, cette configuration doit également s’adapter aux besoins généraux des occupants. Il y a des gens qui préfèrent un coin-repas bien spacieux. Tandis que d’autres n’ont pas l’habitude de manger chez eux. Et il y a aussi ceux qui reçoivent souvent des invités. Ces points permettent de déterminer quel espace devra être le plus privilégié dans la configuration. Entre autres, l’unification de ces espaces permet aussi de gérer plusieurs activités à la fois. Par exemple, on peut rester dans la cuisine tout en tenant compagnie aux invités qui sont assis au bar. Ou encore effectuer ses tâches ménagères tout en gardant un œil sur les enfants qui jouent dans le salon.

Miser sur un aspect brut des éléments et matériels

Le style industriel prime sur le loft, et c’est cette caractéristique qui lui rend si particulier. Par conséquent, il faut éviter, dans la mesure du possible, d’installer des éléments qui peuvent le dénaturer. Dans un loft, tout est d’apparence brute en général. Le plafond comme les murs peut ne pas être revêts. Mais c’est ce qui forme justement cet aspect loft. Par conséquent, il n’est pas approprié de mettre un plafond, ni encore de bitumer un mur dont les briques sont apparentes. Au contraire, ces éléments doivent être mis en valeur. Il ne faut pas non plus oublier les éléments métalliques tels que les poteaux apparents. Ou encore les meubles en bois brut tels que les palettes d’entreposage ou les tourets de câbles. Les lampes industrielles ont aussi leur rôle à jouer dans un loft. Et n’a aucun mal à trouver leur place. Il en est de même pour une mezzanine, si l’espace le permet. Car ce genre d’espace supplémentaire fait souvent office d’espace loisirs, de couchage, ou de zone de travail dans un loft.

Profiter des grandes ouvertures et adapter l’éclairage selon le style

Enfin, la gestion de l’éclairage est aussi un point à ne pas négliger dans l’aménagement d’un loft. Certes, ce type d’habitation bénéficie naturellement d’ouvertures importantes telles que les grandes fenêtres ainsi que les puits de lumière. Ces éléments apportent une amplitude remarquable à l’intérieur du loft. D’autant plus que cela met en valeur les lignes visuelles. En ce qui concerne les éléments d’éclairage dans le loft, il y a également certains aspects à prendre en compte. Par exemple, il faut les adapter selon les activités de chaque zone. C'est-à-dire, les lampes utilisées au salon ne devront pas être les mêmes au niveau de la cuisine ou de la salle à manger. Les plafonniers et les suspensions de style brut sont très recommandés en ce sens. Car leurs aspects permettent de s’imprégner facilement du style industriel.